Kids Money

CRISE IMMOBILIÈRE POST CONFINEMENT : LES RISQUES ET OPPORTUNITÉS D’UN INVESTISSEMENT DANS LES 6 PROCHAINS MOIS !!

Selon un sondage Opinion Way* sur le comportement des acquéreurs lié à la pandémie et au confinement, 79% d’entre ont décidé de maintenir leur projet mais 41% envisagent de le retarder de quelques mois. Si tu fais partie d’une de ces catégories, ce décryptage est fait pour toi ! Je vais y expliquer quels choix s’offrent à toi pour investir dans l’immobilier dans les prochains mois, mais surtout, quelles sont les opportunités à saisir et quels sont les risques à anticiper.

Pour gagner, il faut prendre des risques !

Selon un sondage Opinion Way* sur le comportement des acquéreurs lié à la pandémie et au confinement, 79% d’entre ont décidé de maintenir leur projet mais 41% envisagent de le retarder de quelques mois.

Si tu fais partie d’une de ces catégories, ce décryptage est fait pour toi !

Je vais y expliquer quels choix s’offrent à toi pour investir dans l’immobilier dans les prochains mois, mais surtout, quelles sont les opportunités à saisir et quels sont les risques à anticiper.

Investir dans des parts de SCPI.

Une Société Civile de Placement immobilier est un fond d’investissement qui n’opère pas sur le marché boursier, mais uniquement sur le marché immobilier. Concrètement, une SCPI achète des biens immobiliers (bureaux, boutiques, appartements, immeubles, parkings) qu’elle met ensuite en location. Ses revenus viennent donc des loyers qu’elle touche et des plus-values éventuelles qu’elle récupère en cas de vente de certains de ses biens.

Il existe 2 types de SCPI. La SCPI de rendement, qui investit dans tout type de biens immobiliers, et la SCPI fiscale qui investit uniquement dans des biens immobiliers donnant droit à des avantages fiscaux (Pinel, Censi-Bouvard…). Les risques et les opportunités de ces 2 formes de SCPI sont quasiment identiques.

  1. Opportunités :
    • Facilité d’accès.
      L’investissement financier de départ est peu important car tu achètes le nombre de parts que tu souhaites. Si tu ne veux pas (ou ne peux pas) investir trop d’argent au début, tu es libre d’acheter quelques parts seulement.
    • Pas de souci de gestion.
      La gestion de la location et des locataires ainsi que l’entretien des biens sont totalement délégués à la SCPI. Pas de visites avec les locataires, pas de dossier à étudier, pas de bail à rédiger, pas d’assurance à prendre…
  2. Risques :
    • La mauvaise gestion.
      Le souci de rentabilité maximum de la SCPI peut parfois la conduire à ne pas faire réaliser certains travaux (qui vont conduire à une dépréciation de la valeur locative du bien), et/ou à prendre de mauvaises décisions (installation d’une antenne 5G sur le toit des bâtiments par exemple) qui vont apporter un revenu supplémentaire à la SCPI mais peut faire fuir des locataires !
    • La rançon de la gloire : l’érosion du rendement.
      Une SCPI qui présente des rendements très intéressants – parce que ses biens sont rentables – va intéresser à moyen terme de plus en plus d’investisseurs. Le capital de ta SCPI va donc rapidement augmenter et elle va légalement devoir le réinvestir. Mais il ne sera pas facile de trouver de nouveaux biens aussi rentables, donc son rendement va diminuer.

Investir dans l’achat d’un bien immobilier.

  1. Opportunités.
    • Booster ta rentabilité dès l’achat.
      Si tu mènes bien la négociation de ton achat tu pourras économiser plusieurs dizaines de milliers d’euros. La rentabilité étant le rapport entre le montant du loyer perçu et le prix d’achat, si ton dénominateur baisse (le prix d’achat) et que ton numérateur reste identique (le loyer), ton taux de rentabilité grandit !
      Les prix des parts des SCPI – eux – ne sont pas négociables.
    • Autonomie de gestion.
      Tu es libre dans tes choix de gestion. Tu choisis tes locataires selon tes critères, tu choisis les travaux de valorisation de ton bien selon tes besoins, tu choisis le type de location qui t’arrange.

Astuce : Si tu réalises ton projet d’achat avec un réalisateur immobilier ARTHUR & ANATOLE®, tu bénéficies d’un accompagnement à vie, et de ses conseils gratuitement. Ça aide !

  1. Risques.
    • Pas de mutualisation des risques.
      L’achat immobilier implique que tu apportes seul un investissement financier de départ important. Il est donc essentiel d’avoir calculé ton budget avant de te lancer.
      Toutefois, il est possible d’acheter avec quelques proches en créant une S.C.I (société civile immobilière).
    • Méconnaissance du marché immobilier.
      Essayer de réaliser un projet immobilier sans de bonnes connaissances du marché est un pari risqué. Prix du marché, nouvelles clauses juridiques, lecture des documents techniques (P.V d’assemblée générale, diagnostics…) sont autant de points auxquels tu dois être vigilant. Sans parler des techniques de négociation.
      Et dans le cadre d’un investissement locatif, il est aussi nécessaire de se renseigner sur le marché de la location.

Astuce 2 : Les solutions d’accompagnement à l’achat VENI, VIDI et VICI te permettent de réaliser ton projet au meilleur prix et en toute sérénité. Un réalisateur immobilier ARTHUR & ANATOLE® négocie le prix et sécurise ton achat (juridiquement et techniquement).

             En conclusion, l’achat de parts de SCPI ou l’achat d’un bien physique sont donc 2 solutions différentes qui s’adressent à 2 profils d’acquéreurs bien différents. Cette présentation des avantages et des inconvénients de chaque solution a pour but d’y voir plus clair. La semaine prochaine je publierai la suite de cet article, où je te donnerai mon analyse et mes conseils pour réussir un investissement immobilier.

En attendant, tu peux trouver d’autres conseils sur www.arthuretanatole.fr et me contacter pour me poser tes questions.

Bonne semaine,

Alban

*Méthodologie : sondage Opinion Way pour Egide Informatique (filiale du groupe DL Software et éditeur de logiciels dédiés à la gestion de parcs immobiliers), réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 29 au 24 avril 2020 auprès d’un échantillon de 1027 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon les méthodes des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Alban

Votre réalisateur immobilier,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page

Contactez-nous

Contactez-nous

Un projet d’achat ou de vente, laissez-nous vos coordonnées et on vous recontacte rapidement.